Les contrebandiers

Point de passage et d’échanges, la frontière est aussi lieu de trafics. Le Col du Pourtalet, longtemps, très longtemps, avant l’autorisation de la libre circulation des personnes et des marchandises, fut donc cette zone de commerce d’un genre particulier. Bien sûr, la discrétion qui sied à la contrebande a empêché tout recensement de ces pratiques.

 

Restent alors les évocations. L’évocation que suggère « la traversée des contrebandiers », randonnée bien connue des pyrénéistes entre le caillou de Soques, sur le versant Nord du Col, et le lac de la Sarra, aux confins du village de Sallent. L’évocation que suggèrent encore les vicissitudes de l’Histoire. Républicains espagnols fuyant le régime franquiste, Juifs ou résistants essayant de quitter la France occupée, se sont eux aussi vus contraints d’emprunter à la contrebande ses itinéraires discrets…
L’Hôtel ne fut témoin de rien ; la Frontière fut le théâtre de tout. Que cette chambre vous offre donc la quiétude des traversées nocturnes des contrebandiers…

Revenir aux chambres

contrebandiers-01

contrebandiers-02

contrebandiers-03

contrebandiers-04